Vente superbe d'analyse de sang de prolongation de la durée de vie utile

Produits

Aucune excuses Workout™ DVD de John Abdo

Item# 33703

UNITÉS NON MEMBRES DE ‑ MEMBRES (pas un membre ?)
1

Prix au détail

$13,30 pièce

Sauvez 25%

$9,98 pièce

Aucun ™ de séance d'entraînement des excusesde John Abdo
Vidéo de DVD
Numéro de catalogue d'article :
33703

Beaucoup d'instructeurs et d'enthousiastes de forme physique commutent de longues sessions lentes d'exercice à rapides les courtes. Maintenant disponible pour la première fois par la prolongation de la durée de vie utile est une routine du rapide-tic DVD appelée l'aucun ™ de séance d'entraînementd'excuses (NOUVEAU) développé par le pionnier qui a reçu un prix de forme physique, John Abdo. NOUVELLE est une routine au corps entier de rapide-tic qui est accomplie en seulement sept minutes. Il n'exige aucun équipement et peut t'être exécuté presque n'importe où aiment : maison, bureau ou chambre d'hôtel, par conséquent le titre, aucune excuses.

Le DVD commence par une démonstration complète de chaque instruction détaillée de offre d'exercice. Pressez le saut sur le menu et vous juste de saut dans 7 réels la routine minute de modifier la tonalité chaque muscle dans votre corps, amplifiez votre traitement cardiorespiratoire, et brûlez les charges de la graisse.

Pour ceux qui pourraient être sceptiques au sujet de l'obtention grands la forme physique a comme conséquence seulement sept minutes, voici quelques points à considérer :

  • Il y a deux systèmes de base de nerf-muscle-énergie dans le corps ; c.-à-d., ralentissez - le tic et jeûnent - le tic. Le cerveau commande chacun des deux.
  • Marchant, jouant des cartes et les la plupart les activités aérobies de bas-impact activent le système de lent-tic.
  • Le tennis, balançant un club de golf, des arts martiaux, danse et n'importe quelle activité à haute impression sont actionnés par le système de rapide-tic.
  • l'activité de Rapide-tic épuise rapidement des niveaux de glycogène de sucre et de muscle de sang, aidant à la réduction de graisse du corps. (Naturellement, un plan bien équilibré de consommation avec la supplémentation nutritionnelle appropriée est recommandé.)
  • Il y a beaucoup de formes des exercices et des routines à haute impression ou de rapide-tic. NOUVELLES offres une routine que la plupart des personnes peuvent exécuter ; cependant nous recommandons que vous confer avec votre docteur avant de s'engager dans n'importe quel programme d'exercice.
  • NOUVEAU n'exige aucun équipement.  Au lieu de cela, la résistance de votre propre corps et vos niveaux de flexibilité et de coordination vous défieront.
  • NOUVEAU peut être exécuté d'une mode comme un circuit si vous avez plus de temps pour dépenser - l'exemple :
    • Les débutants peuvent exécuter une routine pendant 7 minutes
    • Intermédiaires, deux routines pendant 14 minutes
    • niveau avancé, conduisez trois routines pendant 21 minutes
  • Les circuits mentionnés ci-dessus n'ont pas besoin d'être exécutés pendant la même session. En revanche, vous pouvez exécuter des 7 la routine que minute pendant le matin alors, plus tard dans la journée, exécutent encore 7 minutes. Ceci désigné sous le nom des résultats cumulés formantle ™ (ART). Jusque récemment, on l'a cru que l'exercice a dû être conduit en longues sessions directes pour que tous les avantages substantiels se produisent. La science moderne d'exercice sait maintenant que l'exercice peut être exécuté par intermittence. En espaçant vos dépenses énergétiques au cours du jour ou de la semaine, vous accumulerez des avantages de gros-combustion, de muscle-tonalité et de métabolique-amplification. L'ART complète le métabolisme anabolique de votre corps.
  • NOUVEAU met à feu vos métabolismes anaboliques ou d'après-brûlure te permettant de brûler gros longtemps après que la routine ait été accomplie, même tandis que vous dormez !
  • Pour justifier toutes les réclamations, six minutes de la NOUVELLE routine ont été examinées dans un laboratoire commandé sous la direction d'un professeur de physiologie d'université. Les résultats calorie-brûlants avérés être presque 3,5 fois plus efficace que l'exercice d'aérobic conventionnel.
  • l'activité de Rapide-tic ne doit pas toujours être exercée rapidement.  Commencez à un rythme plus lent, ou à un niveau de la vitesse qui complète votre coordination de cerveau, de nerf et de muscle. Comme vous progressez ainsi vos vitesses.
  • Une fois que vous atteignez un haut niveau dont de forme physique vous êtes satisfait, on lui recommande que vous décaliez vos intensités de séance d'entraînement. Donnez à votre première séance d'entraînement un effort de 80%. Puis, sur votre prochaine séance d'entraînement, donnez- un coup de piedla jusqu'à 90% ou 100%. La séance d'entraînement suivante devrait être réduite à 70-80%. Les intensités effarantes (vitesse et efforts) de la séance d'entraînement à la séance d'entraînement empêche overtraining, est mentalement motivante et régénérante, complète votre métabolisme de restauration de courrier-séance d'entraînement, et favorise la cohérence.
  • Les sciences du lent-tic, du rapide-tic, et de l'exercice à haute impression sont complexes et diverses. Il est toujours sage de diversifier votre menu de forme physique en exerçant un grand choix d'activités de forme physique, lentes et, quand vous êtes capable, rapides. NOUVEAU est examiné et approuvé, et pratique pour la plupart des modes de vie.

Vérifiez svp avec votre docteur avant d'essayer d'incorporer le conseil l'un des fourni dans cette vidéo.

Références
Almuzaini, K.S., Potteiger, J.A., et vert, S.B. 1998. Les effets de la fente exercent des sessions sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice et le taux métabolique au repos. Journal canadien de la physiologie appliquée, 23(5), 433-443. 
Borsheim, E. et Bahr, R. 2003. Effet de l'intensité, de la durée et du mode d'exercice sur la consommation de l'oxygène de courrier-exercice. Médecine de sports, 33(14) 1037-1060. 
Bahr, R., Ingnes, I., Vaage, O., Sejersted, O.M., et Newsholme, E.A. 1987. Effet de la durée de l'exercice sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice. Journal de la physiologie appliquée, 62(2), 485-490.
Bahr, R. et Sejersted, O.M. 1991. Effet de l'intensité de l'exercice sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice. Métabolisme, 40(8), 836-841.
Le Tchad, le K.E. et le Wenger, H.A. 1988. L'effet de la durée d'exercice sur la consommation de l'oxygène d'exercice et de courrier-exercice. Journal canadien de la Science de sport, 13(4), 204-207.
Elliot, D.L., Goldberg, L., et Kuehl, K.S. 1988. Le traitement aérobie cause-t-il une augmentation soutenue du taux métabolique ? Revue de médecine américaine et la Science, 296(4), 249-251.
Elliot, DL, Goldberg, L et Kuehl, KS. 1992. Effet de la formation de résistance sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice. Journal de la recherche appliquée de la Science de sport, 6(2), 77-81.
Frey, G.C, Byrnes, W.C., Mazzeo, R.S. 1993. Facteurs influençant la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice dans les femmes qualifiées et non formées. Métabolisme, 42(7), 822-828.
Gilette, C.A., Bullough, R.C., et Melby, C. 1994. dépense énergétique de Courrier-exercice en réponse à l'exercice aérobie ou résistif aigu. Journal international de la nutrition de sports, 4, 347-360.
Gore, C.J. et Withers, R.T. 1990. L'effet de l'intensité et de la durée d'exercice sur la consommation de l'oxygène de courrier-exercice de déficit et d'excès de l'oxygène. Journal européen de la physiologie et de la physiologie du travail appliquées, 60(3), 169-174.
Goto, Kazushige, université de Tokyo, le 31 juillet 2007, CholesterolNetwork.com http://www.healthcentral.com/cholesterol/ , cassant des séances d'entraînement peut brûler gros plus rapide, accédé en janvier 2008.
Kaminsky, L.A., Padjen, S. et LaHam-Saeger, J. 1990. Effet des sessions d'exercice de fente sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice. Journal britannique de la médecine de sports, 24(2), 95-98.
Kaminsky, L.A. et Whaley, M.H. 1993. Effet de type exercice d'intervalle sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice (EPOC) dans les femmes obèses et de normal-poids. Médecine dans l'exercice, la nutrition et la santé, 2, 106-111.
Laforgia, J., Withers, R.T., bateau, la New Jersey, et Gore, C.J. 1997. Comparaison des altitudes de dépense d'exercice après le fonctionnement submaximal et supramaximal. Journal de la physiologie appliquée, 82(2), 661-666.
Maehlum, S., Grandmontagne, M., Newsholme, E.A., et Sejersted, O.M. 1986. L'importance et la durée du courrier excédentaire exercent la consommation de l'oxygène dans de jeunes sujets en bonne santé. Métabolisme, 35(5), 425-429.
Murphy, E. et Swartzkopf, R. 1992. Effets de la formation d'ensemble de norme et de poids de circuit sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice. Journal de la recherche appliquée de la Science de sport, 6(2), 88-91.
Quinn, T.J., Vroman, NOTA:, et Kertzer, R. 1994. consommation de l'oxygène de Courrier-exercice dans les femelles qualifiées : effet de la durée d'exercice. Médecine et la Science dans les sports et l'exercice, 26(7), 908-913.
Sedlock, D.A., Fissinger, J.A., et Melby, C.L. 1989. Effet de l'intensité et de la durée d'exercice sur la dépense énergétique de courrier-exercice. Médecine et la Science dans les sports et l'exercice, 21(6), 662-666.
Short, K.R. et D.A. Sedlock. 1997. Consommation de l'oxygène de courrier-exercice et taux de récupération excédentaires dans les sujets qualifiés et non formés. Journal de la physiologie appliquée, 83(1), 153-159.
Smith, J. et McNaughton, L. 1993. Les effets de l'intensité de l'exercice sur la consommation excédentaire de l'oxygène de courrier-exercice et de la dépense énergétique chez les hommes et les femmes modérément qualifiés. Journal européen de la physiologie appliquée, 67, 420-425.
Thornton, M.K. et Potteiger, J.A. 2002. Effets des accès d'exercice de résistance de différentes intensités mais de travail d'égal sur EPOC. Médecine et la Science dans les sports et l'exercice, 34(4), 715-722.