Vente superbe d'analyse de sang de prolongation de la durée de vie utile

Magazine de prolongation de la durée de vie utile

LE Magazine en septembre 2004
image
Un nouveau traitement innovateur pour la migraine
Par Dr. Sergey A. Dzugan

Résumé
L'analyse des documents médicaux et notre propre expérience nous convainquent que la migraine est un désordre complexe qui comporte des défauts de fonctionnement dans plusieurs systèmes : le système de neurohormonal, qui inclut un mécanisme de boucle de contre-réaction entre l'hypothalamus, la glande pituitaire, et les glandes qui produisent des hormones stéroïdes ; les systèmes nerveux sympathiques-parasympathiques ; le système d'ion de calcium-magnésium ; la glande pinéale ; et l'appareil digestif. Tous ces systèmes et changements dans eux sont étroitement mis en corrélation, et chacun peut être un mécanisme de déclencheur pour la migraine. Résultats contradictoires avec l'autre migraine traitement-pour l'exemple, utilisant les médicaments qui modulent des preuves supplémentaires de sérotonine-offre que le problème n'est pas activité de système nerveux sympathique élevée ou basse, mais plutôt un déséquilibre entre les systèmes nerveux bienveillants et parasympathiques.

Après cette logique, la méthode de base de traitement de migraine doit être orientée sur reconstituer l'intégrité entre ces différents systèmes. Dans des nos mains, la restauration simultanée du neurohormonal et l'intégrité métabolique étaient une approche efficace à la bonne gestion de la migraine.

Références

1. Edmeads J. History de traitement de migraine. Peut J Clin Pharmacol. 1999 ; 6 suppléments A : 5A- 8A.

2. Mathew NT. Pathophysiologie, epidemiolgy, et impact de migraine. Pierre angulaire de Clin. 2001;4(3):1-17.

3. Gazerani P, Pourpak Z, Ahmadiani A, Hemmati A, Kazemnejad A. Une corrélation entre la migraine, l'histamine et l'immunoglobuline E. Scand J Immunol. 2003 mars ; 57(3) : 286-90.

4. Lampl C, Buzath A, Baumhackl U, prédominance de Klingler D. One-year de migraine en Autriche : une enquête nationale. Cephalalgia. 2003 mai ; 23(4) : 280-6.

5. Granella F, Cavallini A, Sandrini G, CHROMATOGRAPHIE GAZEUSE de Manzoni, résultats de Nappi G. Long-term de migraine. Cephalalgia. 1998 fév. ; 18 21h30 de supplément - 3.

6. RB de Lipton, Stewart WF. Migraine aux Etats-Unis : un examen de l'épidémiologie et de l'utilisation de soins de santé. Neurologie. 1993 juin ; 43 (6 suppléments 3) : S6-10.

7. Rajda C, Tajti J, Komoroczy R, Seres E, Klivenyi P, acides aminés de Vecsei L. dans le sali- va des patients présentant la migraine. Mal de tête. 1999 Oct. ; 39(9) : 644-9.

8. Koehler PJ, Isler H. L'utilisation à court terme donc du tamine dans la migraine. Rapport d'Edward Woakes ' de 1868, sa terre back- théorique et pratique et sa réception internationale. Cephalalgia. 2002 Oct. ; 22(8) : 686-91.

9. Allain H, Schuck S, Mauduit N, Saiag B, Pinel JF, Bentue-Ferrer D. La physiopathologie de la migraine. Biol de Pathol (Paris). 2000 sept ; 48(7) : 613-8.

10. Fenêtres actuelles de Prusinski A. sur le pathophysiol- ogy de la migraine : partie I. Genetics de migraine. Genèse de la théorie vasculaire. Neurol Neurochir Pol. 1995 nov. ; 29(6) : 845 - 55.

11. Pichler M, Linzmayer L, Grunberger J, contrôle du stress de Wessely P. dans la migraine. Wien Klin Wochenschr. 10 juin 1988 ; 100(12) : 385-91.

12. Kilomètre gallois, Darnley D, Simkins droite. Le rôle de l'oestrogène dans la migraine : un examen et une hypothèse. Cephalalgia. 1984 décembre ; 4(4) : 227 - 36.

13. Guaschino S, Spinillo A, Sances G, migraine de Martignoni E. Menstrual, vieux et nouveau. Clin Exp Obstet Gynecol. 1985;12(3- 4):67-71.

14. RB de McCall, CL de la colère R, du Chio, et autres études précliniques caractérisant l'anti-migraine et les effets cardio-vasculaires de l'agoniste sélectif PNU- 142633 du récepteur 5-HT1D. Cephalalgia. 2002 décembre ; 22(10) : 799 - 806.

15. Horrobin DF. Hypothèse : prostaglandines et migraine. Mal de tête. 1977 juillet ; 17(3) : 113-7.

16. Vardi Y, Rabey IM, Streifler M, Schwartz A, Lindner heure, attaques de Zor U. Migraine. Allégement par un inhibiteur de la synthèse et de l'action de prostaglandine. Neurologie. 1976 mai ; 26(5) : 447-50.

17. Hanington E. Migraine. Une hypothèse de plaquette. Biomédecine. 1979 juin ; 30(2) : 65-6.

18. Hanington E. Migraine : l'hypothèse de plaquette après 10 ans. Biomed Pharmacother. 1989;43(10):719-26.

19. Lance JW. Mal de tête : classification, nism de mecha- et principes de thérapie, l'accent étant mis plus particulièrement sur la migraine. Recenti Prog Med. 1989 décembre ; 80(12) : 673-80.

20. Burnstock G. Pathophysiology de migraine : une nouvelle hypothèse. Bistouri. 27 juin 1981 ; 1(8235) : 1397-9.

21. SOLIDES TOTAUX d'Olsen, Friberg L, Na de Lassen. La maladie aura-vasculaire ou neuronale de migraine ? Ugeskr Laeger. 21 mai 1990 ; 152(21) : 1507-9.

22. Skyhoj Olsen T. Migraine avec et sans l'aura : la même maladie due au vasospasm cérébral de l'intenstity différent. Une hypothèse basée sur CBF étudie pendant la migraine. Mal de tête. 1990 avr. ; 30(5) : 269-72.

23. Feuerstein M, Bush C, Corbisiero R. Stress et mal de tête chronique : une analyse psychophysiologique des mécanismes. Recherche de J Psychosom. 1982;26(2):167-82.

24. Glueck CJ, SR de confits. Migraine chez les enfants : association avec des dyslipoproteinemias primaires et familiaux. Pédiatrie. 1986 mars ; 77(3) : 316-21.

25. Kilomètre gallois, D'Andrea G, Tepley N, Barkley G, Ramadan nanomètre. Le concept de la migraine comme état de hyperexcitability neuronal central. Neurol Clin. 1990 nov. ; 8(4) : 817 - 28.

26. Schoenen J, Bottin D, F robuste, Gerard P. Cephalic et pression extracephalic font souffrir des seuils dans le mal de tête de type tension chronique. Douleur. 1991 nov. ; 47(2) : 145-9.

27. Rhésus de Spector. Migraine. Surv Ophthalmol. 1984 nov. ; 29(3) : 193-207.

28. Gobel H, Heinze A, Stolze H, Heinze- Kuhn K, Lindner V. Ouvert-a marqué l'étude à long terme de l'efficacité, de la sécurité, et de la tolérabilité de sumatriptan sous-cutané dans le traitement aigu de migraine. Cephalalgia. 1999 sept ; 19(7) : 676-83.

29. Rapoport AM. Frovatriptan : différences pharmacologiques et résultats cliniques. Curr Med Res Opin. 2001 ; 17 suppléments 1 : s68-70.

30. Jeune WB, Hopkins millimètre, AL de Shechter, écart-type de Silberstein. Topiramate : une étude de série de cas dans la prophylaxie de migraine. Cephalalgia. 2002 Oct. ; 22(8) : 659-63.

31. Lac EA 3ème, JR de Saper. Mal de tête chronique : Nouvelles avances dans des stratégies de traitement. Neurologie. 10 septembre 2002 ; 59 (5 suppléments 2) : S8- 13.

32. Mal de tête de Diamond S. Migraine. Son SIS de diagno- et traitement. Douleur de Clin J. 1989;5(1):3-9.

33. Écart-type de Silberstein, RB de Lipton. Aperçu de diagnostic et traitement de migraine. Neurologie. 1994 Oct. ; 44 (10 suppléments 7) : S6-16.

34. Baumel B. Migraine : un examen pharmacologique avec de plus nouvelles options et modalités de la livraison. Neurologie. 1994 mai ; 44 (5 suppléments 3) : S13-7.

35. Chariot RK. Diagnostic et traitement de migraine. Pierre angulaire de Clin. 1999;1(6):21- 32.

36. Jeune WB, écart-type de Silberstein, Dayno JM. Traitement de migraine. Semin Neurol. 1997;17(4):325-33.

37. Lance JW. Mal de tête. Ann Neurol. 1981 juillet ; 10(1) : 1-10.

38. DM de Ferrari. Biochimie de migraine. Biol de Pathol (Paris). 1992 avr. ; 40(4) : 287-92.

39. Fin de support de Cassidy, Tomkins E, Dinan T, Hardiman O, hypersensibilité de récepteur d'O'Keane V. Central 5-HT dans la migraine avec l'aura. Cephalalgia. 2003 fév. ; 23(1) : 29-34.

40. Niveau de sérotonine de Selmaj K. Blood dans la sciatique et la théorie de sérotonine de pathogénie de migraine. Neurol Neurochir Pol. 1979 mars ; 13(2) : 169-72.

41. Toglia JU. Melatonin : un contribuant significatif à la pathogénie de la migraine. Med Hypotheses. 2001 Oct. ; 57(4) : 432-4.

42. Toglia JU. La migraine est-elle due à une insuffisance de melatonin pinéal ? Ital J Neurol Sci. 1986 juin ; 7(3) : 319-23.

43. Claustrat B, Loisy C, Brun J, Beorchia S, Arnaud JL, melatonin de plasma de Chazot G. Nocturnal nivelle dans la migraine : un rapport préliminaire. Mal de tête. 1989 avr. ; 29(4) : 242-5.

44. Profil de melatonin de plasma de Claustrat B, de Brun J, de Geoffriau M, de Zaidan R, de Mallo C, de Chazot G. Nocturnal et cinétique de melatonin pendant l'infusion dans le migrainosus de statut. Cephalalgia. 1997 juin ; 17(4) : 511-7.

45. Gagnier JJ. Le potentiel thérapeutique du melatonin dans les migraines et d'autres types de mal de tête. Altern Med Rev. 2001 août ; 6(4) : 383 - 9.

46. Oxydation de Lerchl A. Increased de sérotonine pinéale comme explication possible pour la synthèse réduite de melatonin chez le hamster vieillissant de Djungarian (sungorus de Phodopus). Neurosci Lett. 18 juillet 1994 ; 176(1) : 25-8.

47. Rozencwaig R, BR de diplômé, Ochoa J. Le rôle du melatonin et de la sérotonine dans le vieillissement. Med Hypotheses. 1987 août ; 23(4) : 337-52.

48. Maurizi CP. Le désordre de la glande pinéale s'est associé à la dépression, aux ulcères peptiques, et au dysfonctionnement sexuel. Med J. de sud 1984 décembre ; 77(12) : 1516-8.

49. Gelmers HJ. dresseurs de Calcium-canal dans le traitement de la migraine. AM J Cardiol. 25 janvier 1985 ; 55(3) : 139B-43B.

50. Kilomètre gallois. Pathogénie de migraine. Semin Neurol. 1997;17(4):335-41.

51. Écart-type de Silberstein. Hormones sexuelles et mal de tête. Rev Neurol (Paris). 2000; 156 (supplément 4) : 4S30- 41.

52. Écart-type de Silberstein. Le rôle des hormones sexuelles dans le mal de tête. Neurologie. 1992 mars ; 42 (3 suppléments 2) : 37-42.

53. Écart-type de Silberstein, Merriam gr. Oestrogènes, progestines, et mal de tête. Neurologie. 1991 juin ; 41(6) : 786-93.

54. Murialdo G, Martignoni E, De Maria A, change et autres dans le contrôle dopaminergique de la sécrétion de prolactine et en stéroïdes ovariens dans la migraine. Cephalalgia. 1986 mars ; 6(1) : 43 - 9.

55. Beckham JC, Krug LM, DB de Penzien, et autres. Les relations des stéroïdes ovariens, de l'activité de mal de tête et de la détresse menstruelle : une étude préliminaire avec des migraineurs femelles. Mal de tête. 1992 juin ; 32(6) : 292-7.

56. Holdaway IM, CE de Parr, France J. Treatment d'un patient présentant la migraine menstruelle grave utilisant l'analogue Zoladex du dépôt LHRH. Aust N Z J Obstet Gynaecol. 1991 mai ; 31(2) : 164-5.

57. Sarrel P.M. Hormones ovariennes et le culation de cercle. Maturitas. 1990 sept ; 12(3) : 287-98.

58. Horowski R, rôle de Runge I. Possible des hormones gonadal en tant que déclenchement factorise dans la migraine. Funct Neurol. 1986 Oct. ; 1(4) : 405 - 14.

59. Sarrel P.M. Les effets différentiels des oestrogènes et des progestines sur le ton vasculaire. Mise à jour de Reprod de bourdonnement. 1999 mai ; 5(3) : 205-9.

60. Hormones et migraine de Massiou H. Female. Biol de Pathol (Paris). 2000 sept ; 48(7) : 672-8.

61. Damasio H, Corbett JJ. Oestrogènes et migraine. Ann Neurol. 1981 janv. ; 9(1) : 92.

62. AL de Magos, Zilkha kJ, Studd JW. Traitement de migraine menstruelle par des implants d'oestradiol. Psychiatrie de J Neurol Neurosurg. 1983 nov. ; 46(11) : 1044-6.

63. Thys-Jacobs S. Micronutrients et le syndrome pré-menstruel : la caisse pour le calcium. J AM Coll Nutr. 2000 avr. ; 19(2) : 220-7.

64. Aloisi P, Marrelli A, Porto C, Tozzi E, Cerone G. Visual a évoqué des potentiels et des niveaux de magnésium de sérum dans les patients juvéniles de migraine. Mal de tête. 1997 juin ; 37(6) : 383-5.

65. Li W, Zheng T, nomenclature d'Altura, Altura BT. Les hormones stéroïdes de sexe exercent des effets biphasés sur les ions cytosoliques de magnésium en cellules musculaires lisses cérébrales de lar de vascu- : relations possibles à la fréquence de migraine dans des syndromes prémenstruels et l'incidence de course. Brain Res Bull. 1er janvier 2001 ; 54(1) : 83-9.

66. Facchinetti F, Nappi G, Cicoli C, et autres testostérone réduite nivelle dans le mal de tête de groupe : un phénomène lié à l'effort ? Cephalalgia. 1986 mars ; 6(1) : 29-34.

67. Waldenlind E, Gustafsson SA. Prolactine dans le mal de tête de groupe : sécrétion journalière, réponse à l'hormone de thyrotropine-libération, et relation aux stéroïdes et aux gonadotropins de sexe. Cephalalgia. 1987 mars ; 7(1) : 43-54.

68. Romiti A, Martelletti P, Gallo MF, testostérone de plasma de Giacovazzo M. Low nivelle dans le mal de tête de groupe. Cephalalgia. 1983 mars ; 3(1) : 41-4.

69. La TA d'Epstein, Hockaday JM, Hockaday TD. Migraine et hormones reproductrices dans tout le cycle menstruel. Bistouri. 8 mars 1975 ; 1(7906) : 543-8.

70. Niveaux de Mattsson P. Serum des androgènes et de la migraine dans les femmes postmenopausal. Clin Sci (Lond). 2002 nov. ; 103(5) : 487-91.

71. Kudrow L. Changes de testostérone nivelle dans le syndrome de mal de tête de groupe. Étude préliminaire. Minerva Med. 2 juin 1976 ; 67(28) : 1850 - 3.

72. Dzugan SA, Smith RA. La restauration simultanée du neurohormonal et de l'intégrité métabolique comme méthode très prometteuse de gestion de migraine. Taureau Urg REC Med. 2003;4(4):622-8.

73. Sheftell FD, atlas SJ. Migraine et comorbidity psychiatrique : de la théorie et des hypothèses à l'application clinique. Mal de tête. 2002 Oct. ; 42(9) : 934-44.

74. Breslau N, RB de Lipton, Stewart WF, Schultz LR, kilomètre gallois. Comorbidity de migraine et de dépression : étiologie et pronostic potentiels de investigation. Neurologie. 22 avril 2003 ; 60(8) : 1308-12.

75. Bourgault P, comportement qui recherche l'aide de Gratton F. des femmes avec des migraines. Rech Soins infirme. 2001 juin ; (65) : 83-92.

76. Nicolodi M, Sicuteri F. Fibromyalgia et migraine, deux visages du même mécanisme. Sérotonine comme indice commun pour la pathogénie et la thérapie. Adv Exp Med Biol. 1996;398:373-9.

77. Peres MF. Fibromyalgia, fatigue, et désordres de mal de tête. Représentant de Curr Neurol Neurosci. 2003 mars ; 3(2) : 97-103.

78. Singh YN, Singh NN. Potentiel thérapeutique de kava dans le traitement des troubles d'anxiété. Drogues de CNS. 2002;16(11):731-43.

79. Le diamant S, Wenzel R. Practical s'approche à la gestion de migraine. Drogues de CNS. 2002;16(6):385-403.