ALKYLGLYCEROLS



Table des matières
image Effet des alkoxyglycerols sur la fréquence des blessures après thérapie radiologique pour le carcinome du cervix utérin
image Activité in vivo de radioprotection de ginseng et de diéthyldithiocarbamate de Panax.
image Une nouvelle classe de lipide neutre d'antihypertensif : 1-alkyl-2-acetyl-sn-glycerols, un précurseur de facteur de déclenchement de plaquette
image Métabolisme de 1-O-alkyl-2-acetyl-sn-glycerol par les plaquettes lavées de lapin : Formation de facteur de déclenchement de plaquette
image Conversion de 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycerols en facteur de déclenchement de plaquette et de phospholipides relatifs par des plaquettes de lapin
image Action antinéoplastique des macrophages péritonéaux suivant l'administration par voie orale des analogues d'éther des lysophospholipids
image Activation des macrophages de souris par des alkylglycerols, produits d'inflammation des tissus cancéreux.
image Activation des macrophages péritonéaux de souris par des lysophospholipids et des dérivés d'éther des lipides et des phospholipides neutres.
image Activation des macrophages par des analogues d'éther des lysophospholipids.
image Interactions entre les alkylglycerols et les granulocytes humains de neutrophile.

barre



Effet des alkoxyglycerols sur la fréquence des blessures après thérapie radiologique pour le carcinome du cervix utérin

Acta Obstet Gynecol Scand ; 56(4):441-448 1977

il occurrence des complications de la radiothérapie intracavitary et externe du carcinome cervical a été étudié dans 657 patients donnés le radium seulement (des contrôles), 595 patients soignés prophylactique avec des alkoxyglycerols d'huile de foie de requin (préparation AT-18 : 0,6 g/day, PO) avant (pendant 7 jours), pendant, et après (pour 1-3 MOIS) la radiothérapie, et 523 patients donnés un cours « non-prophylactique » des alkoxyglycerols pendant et après la radiothérapie. La période complémentaire était plus grande que 5 années dans 1.496 patients (tous les contrôles y compris) et 3,5 années dans 279 patients. Des dommages causés par les radiations à la vessie, aux uretères, à l'intestin, et aux dommages de rectum et complexes provoqués par croissance de tumeur, avec ou sans des dommages causés par les radiations, ont été étudiés. radium de Haut-dose (intra-utérin, plus considérablement mg que 100 ; l'application vaginale, plus considérablement mg que 90) causé un nombre inopinément grand de dommages causés par les radiations, mais ceci a été considérablement réduite par thérapie d'alkoxyglycerol, particulièrement thérapie prophylactique. Dans tous les groupes étudiés, la thérapie prophylactique et non-prophylactique a considérablement réduit des dommages causés par les radiations. Seulement dommages complexes réduits par thérapie prophylactique (environ de 60% dans le groupe de radium de haut-dose, environ de 67% dans le groupe total). Les données ont suggéré que la thérapie prophylactique d'alkoxyglycerol pourrait transformer des dommages complexes à des dommages causés par les radiations en empêchant le composant de tumeur-croissance des blessures complexes. Puisqu'environ 99% des patients présentant des blessures complexes est mort dans un délai de 5 années, une telle thérapie prophylactique pourrait augmenter le taux de survie de 5 années



Activité in vivo de radioprotection de ginseng et de diéthyldithiocarbamate de Panax.

In vivo ; 7(5):467-70 1993

Des études ont été réalisées pour déterminer si la fraction de l'eau et la fraction d'alcaloïde du ginseng de Panax se protègent contre des dommages causés par les radiations aux cryptes jéjunales de N : Souris de généraliste et induction des micronoyaux (manganèse) dans les lymphocytes cytokinesis-bloqués (de CB) des souris C57BL/6 après in vivo irradiation avec les rayons gamma 60Co. L'effet de radioprotection du ginseng a été comparé à l'effet du diéthyldithiocarbamate (DDC). Le jéjunum a été protégé par la fraction de l'eau (2 mg/ml d'eau potable) (P < 0,001) et la fraction d'alcaloïde (5,4 mg/jour, P.O.) (P < 0,005), chacun des deux pré-et après traitement, et par DDC (1000 mg/kg B.W., I.P. simple, 30 minutes avant irradiation de 15 GY) (P < 0,001). La fréquence des micronoyaux causés par du rayonnement (3 GY) dans des lymphocytes de rate a été également réduite par traitement préparatoire de fraction de l'eau, de fraction d'alcaloïde de ginseng (P < 0,025) et de DDC (P < 0,001). Les données ont suggéré que la fraction de l'eau et la fraction d'alcaloïde du ginseng de Panax puissent réduire des dommages de cellules provoqués par des rayons gamma, pour endommager particulièrement aux molécules d'ADN, et jouent un rôle dans le processus de réparation ou de régénération des cellules endommagées.



Une nouvelle classe de lipide neutre d'antihypertensif : 1-alkyl-2-acetyl-sn-glycerols, un précurseur de facteur de déclenchement de plaquette

Biochimie. BIOPHYS. Recherche. COMMUN. (Les ETATS-UNIS), 1984, 118/1 (344-350)

On décrit un nouveau type de lipide neutre qui possède l'activité hypotendue chez les rats (WKY) hypertendus (SHR) et normotendus génétiques. 1-Alkyl-2-acetyl-sn-glycerols et 1 alkyl-2-propionyl-sn-glycerols sont tous deux également efficaces en obtenant la réponse hypotendue. La condition pour le 1 alkyl et structure du propionyl 2 l'acétyle ou 2 de l'isomère actif a été documentée par les réponses négatives obtenues avec les analogues neutres étroitement liés de lipide (1-alkyl-2-acyl-, 1 alkyl-3-acetyl-, 1 acyl-2-acetyl-, 1 alkyl-2,3-diacetyl-, et alkyl-glycérols 1). Bien que moins efficace que PAF (1-alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phosphocholine), le 1 alkyl-2-acetyl-sn - les glycérols produisent une réponse d'une durée sensiblement plus longue et peuvent avoir moins d'effets secondaires immédiats que le PAF. Le mécanisme pour l'activité biologique est inconnu ; cependant, nous avons démontré précédemment que la synthèse enzymatique de 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycerols à PAF se produit par l'intermédiaire d'un cholinephosphotransferase spécifique et donc la réponse observée de tension artérielle pourrait être due à la conversion du précurseur neutre de lipide en PAF in vivo.



Métabolisme de 1-O-alkyl-2-acetyl-sn-glycerol par les plaquettes lavées de lapin : Formation de facteur de déclenchement de plaquette

Arch. Biochimie. BIOPHYS. (Les ETATS-UNIS), 1984, 234/1 (318-321)

Un nouveau type de lipide neutre, 1-O-alkyl-2-acetyl-sn-glycerol (AAG), a induit un modèle retardé d'agrégation sur l'interaction avec les plaquettes lavées de lapin. Bien que loin moins efficace sur une base molaire que le facteur de déclenchement de plaquette (1-O-alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phosphocholine), AGEPC, néanmoins ce composé a causé une agrégation, quoique retarde à temps, remarquablement semblable à cela montré par AGEPC. En raison de la formation possible d'AGEPC dans cette réaction, AAG a été incubé avec les plaquettes lavées de lapin, et un lipide correspondant dans le comportement chromatographique à AGEPC a été isolé et a identifié en tant que tels par une technique combinée de chromatographie gaz-liquide/spectrométrie de masse ajoutée à la surveillance sélectionnée d'ion.



Conversion de 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycerols en facteur de déclenchement de plaquette et de phospholipides relatifs par des plaquettes de lapin

Biochimie. BIOPHYS. Recherche. COMMUN. (Les ETATS-UNIS), 1984, 124/1 (156-163)

La voie métabolique pour 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycerols, une classe neutre biologiquement active récemment découverte de lipide, a été élucidée dans les expériences entreprises avec des plaquettes de lapin. Tout le extrait de lipide obtenu à partir des plaquettes incubées avec des acétyle-Sn-glycérols de 1 (1,2-sup 3H) alkyl-2-acetyl-sn-glycerols ou de 1 alkyl-2- (petite gorgée 3H) a contenu au moins six métabolites. Les six métabolites, identifiés sur la base sur des réactions chimiques et enzymatiques combinées avec les analyses chromatographiques liquides sur couche mince ou performantes, ont correspondu à 1 alkyl-Sn-glycérols, 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phosphates, 1 alkyl-2-acetyl (à longue chaîne) - sn-glycero-3 - des phosphoethanolamines, 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phosphoethanolamines, 1 alkyl-2-acetyl (à longue chaîne) - sn-glycero-3-phosphocholines, et 1 alkyl-2-acetyl-sn-glycero-3-phosphocholines (facteur de déclenchement de plaquette). Ces résultats indiquent que la voie métabolique pour des alkylacetylglycols implique des étapes de réaction catalysées par les activités enzymatiques suivantes, choline et éthanolamines-phosphotransferases, acétyle-hydrolase, un acyltransferase, et un phosphotransferase. L'étape responsable de la biosynthèse du facteur d'activation de plaquette semblerait être la réaction la plus importante dans cette voie et ce produit pourrait expliquer les activités hypotendues précédemment décrites pour l'alkylacetyl- (ou le propionyl) - glycérols. D'intérêt articulaire était la préférence exhibée pour l'utilisation des espèces de 1 hexadecyl-2-acetyl-sn-glycerol dans la formation du facteur de déclenchement de plaquette.



Action antinéoplastique des macrophages péritonéaux suivant l'administration par voie orale des analogues d'éther des lysophospholipids

EUR. J. GÉNÉRATEUR DE PARTIE A DE CANCER. DESSUS. (le Royaume-Uni), 1992, 28/10 (1637-1642)

Les lésions enflammées des tissus normaux et cancéreux induisent l'activation de la phospholipase A dans des membranes de plasma ayant pour résultat la version de divers produits décomposés des lipides membranés. L'administration par voie orale chez les souris du dodecylglycerol (DDG), d'un alkylglycerol synthétique, et d'un analogue alkylique d'éther des lysophospholipids, le hocholine 1-0-octadecyl-2-0-methyl-rac-glycero-3-phosp (ET-18-OCH3-choline) a efficacement activé les macrophages péritonéaux pour (fragment cristallisable) l'ingestion Fc-négociée augmentée des globules rouges et dirige l'action cytotoxique sur des cellules de tumeur de retinoblastoma. Les macrophages activés ont non seulement empêché la croissance de cellules de tumeur, mais également ont nettement induit la cytolyse des cellules de tumeur. La capacité antitumorale des macrophages a été justifiée par chimiluminescence luminol-augmentée. Ces résultats suggèrent que le dodecylglycerol et les ET-18-OCH3-choline administrés oralement maintiennent leur capacité d'induire un haut niveau d'activation de macrophage et de cytotoxicité de tumeur, juste comme se produit avec l'administration intrapéritonéale. Ainsi, ces composés ont l'application pratique potentielle dans la chimiothérapie et l'immunothérapie de la tumeur, qui pourrait être accomplie par oral simple plutôt que l'administration parentérale.



Activation des macrophages de souris par des alkylglycerols, produits d'inflammation des tissus cancéreux.

Recherche sur le cancer, 1er novembre 1988, 48(21) : 6044-9.

Alkylglycerols, produits d'inflammation des lipides dans les tissus cancéreux, sont les agents stimulants de macrophage efficace. L'administration d'un peu (NG 10-100) d'alkylglycerols aux souris a considérablement augmenté l'activation de macrophage pour l'activité Fc-négociée d'ingestion au 5ème jour après traitement. L'analyse dose/effet a indiqué ce dodecylglycerol (DDG), un des alkylglycerols, stimule des macrophages le plus effectivement à la dose de 100 ng/mouse. L'administration des concentrations inférieures d'un alkylglycerol enchaîné un plus long par carbone, sn-3-octadecylglycerol (alcool de batyl), aux souris a produit une activation semblable des macrophages. L'incubation in vitro des cellules péritonéales de souris avec 50 NG DDG/ml a efficacement stimulé des macrophages pour l'activité Fc-négociée d'ingestion. Cependant, le traitement in vitro seuls des macrophages avec le DDG ne pouvait pas stimuler l'activité d'ingestion. Quand un mélange des macrophages et nonadherent (on a observé à environ B et T) cellules ont été traités avec le DDG, une ingestion Fc-négociée considérablement augmentée 3 h après traitement, suggérant que les cellules nonadherent contribuées à l'activation des macrophages. Puisque le coincubation de ces cellules avec le DDG est exigé pour l'activation de macrophage, des processus par étapes de stimulation en échangeant des facteurs de signalisation parmi ces types de cellules ont été considérés pour le mécanisme développemental de la capacité d'ingestion de macrophages. Quand un milieu conditionné de b DDG-traité ou de lymphocytes T a été mélangé avec des macrophages et incubé pour 3 h, on n'a observé aucune activité sensiblement augmentée d'ingestion des macrophages. Ainsi, l'échange des facteurs de signalisation parmi le b et les lymphocytes T a été analysé en transférant le media conditionné du b DDG-traité ou les lymphocytes T au t non traité ou les lymphocytes B. Quand la résultante (lymphocytes B traités----le milieu conditionné par lymphocytes T non traités a été mélangé avec les macrophages non traités et incubé pour 3 h, une ingestion Fc-négociée nettement augmentée a été observée. Cependant, aucune augmentation significative dans l'activité d'ingestion n'a été trouvée dans les macrophages incubés avec le lymphocyte T traité----milieu conditionné par lymphocyte B non traité. Par conséquent, nous avons conclu que les lymphocytes B DDG-traités ont lancé des processus d'activation de macrophage en libérant et en communiquant un facteur de signalisation à des lymphocytes T, et à leur tour les lymphocytes T ont modifié le facteur ou ont produit un nouveau facteur capable de la stimulation finale des macrophages pour la capacité d'ingestion.



Activation des macrophages péritonéaux de souris par des lysophospholipids et des dérivés d'éther des lipides et des phospholipides neutres.

Recherche sur le cancer, 15 avril 1987, 47(8) : 2008-13.

Les dommages cellulaires et les processus inflammatoires causent l'activation de la phospholipase A dans des membranes de plasma ayant pour résultat la production de divers lysophospholipids. Le traitement des souris avec le L-alpha-lysophosphatidylcholine, un produit de décomposition de phosphatidylcholine, stimule considérablement les macrophages péritonéaux de souris ingérer des cellules cibles par l'intermédiaire des récepteurs de Fc. De même, le traitement des souris avec le L-alpha-lysophosphatidylethanolamine et la L-alpha-lysophosphatidyl-L-sérine ont eu comme conséquence une activité augmentée d'ingestion des macrophages. Les membranes de cellule cancéreuse contiennent les dérivés alkyliques d'éther des phospholipides et des lipides neutres. Les cellules cancéreuses enflammées sortent des produits de décomposition des phospholipides alkyliques d'éther et des lipides neutres, alkyl-lysophospholipids et alkylglycerols, respectivement. L'administration des analogues alkyliques d'éther des lysophospholipids dans des souris pouvaient induire la stimulation des macrophages pour l'ingestion avec la préférence de récepteur de Fc. Deux alkylglycerols synthétiques, dodecylglycerol et tridecylglycerol, ont été examinés. Dodecylglycerol a induit une stimulation efficace des macrophages pour l'ingestion Fc-négociée tandis que le tridecylglycerol a induit un niveau minimal d'activation. Par conséquent, in vivo l'effet du dodecylglycerol sur la stimulation de macrophage est semblable à celui des lysophospholipids et de leurs analogues alkyliques. Ces in vivo stimulations des macrophages pour Fc récepteur-ont négocié l'activité d'ingestion ont été reproduites dans l'activation in vitro des macrophages par le traitement des cellules péritonéales avec les dérivés alkyliques de lipide. Parmi ces composés, le dodecylglycerol s'est avéré l'agent le plus efficace pour la stimulation de macrophage. Puisque les macrophages antigène-présentent des cellules, les produits de dégradation des lipides de membrane de cellule cancéreuse peuvent avoir la capacité de renforcement immunisée.



Activation des macrophages par des analogues d'éther des lysophospholipids.

Cancer Immunology, Immunotherapy, 1987, 25(3) : 185-92

Les procédés d'inflammation causent l'activation de la phospholipase A dans des membranes de plasma ayant pour résultat la production de divers lysophospholipids. Le traitement des souris avec du L-alpha-lysophosphatidyl-DL-glycérol (lyso-page) a eu comme conséquence une activité augmentée d'ingestion des macrophages péritonéaux de même qu'ont fait d'autres lysophospholipids. Cependant, la lyso-page est plutôt toxique comme indiqué par une diminution rapide d'activité de macrophage 3 jours après traitement tandis que l'activité de macrophage des souris lysophosphatidylcholine-traitées continuait à augmenter au moins jusqu'au 6ème jour après traitement. Dérivés d'alkyl-lysophospholipid, 1-0-octadecyl-2-methylglycero-3-phosphocholine racémique et - le phosphoethanolamine a stimulé des macrophages de souris pour l'ingestion Fc-négociée. Des produits décomposés du l'alkyl-lysophospholipids, alkyl-glycérols, se sont également avérés d'excellents activateurs des macrophages non seulement pour l'ingestion des cellules cibles IgG-enduites mais anticorps-ont également négocié l'activité tumoricidal. Les macrophages des souris ont traité avec la capacité se produisante développée par alkylglycerols de superoxyde. En outre, des alkyl-glycérols se sont avérés tumoricidal par le contact direct avec des cellules de retinoblastoma. Par conséquent, l'avantage de l'application potentielle des alkylglycerols en tant qu'agents chimiothérapeutiques est qu'ils ont de doubles bienfaits : potentialisation d'activité et de cytotoxicité de macrophage aux cellules malignes.



Interactions entre les alkylglycerols et les granulocytes humains de neutrophile.

Journal scandinave de clinique et de laboratoire Investigation, 1990 juin, 50(4) : 363-70

Nous avons évalué si les divers alkylglycerols lanceraient une réponse fonctionnelle des neutrophiles humaines ou modifieraient des réponses induites par un peptide de formyle (fMLP) in vitro. Nous avons constaté que le facteur de déclenchement de plaquette (PAF) était le plus efficace en ce qui concerne la capacité de produire une réponse oxydante (évaluée par réduction et/ou chimiluminescence de cytochrome c), suivie d'ET-16-OCH3. Les alcools de Lyso-PAF, d'ET-18-OCH3, de batyl- et de chimyl ont montré seulement une activité faible. PAF était également le lipide le plus efficace conférant une hausse de concentrations intracellulaires en calcium ([Ca2+] i). ET-16-OCH3, ET-18-OCH3 et lysoPAF étaient moins efficaces, bien que [Ca2+] les niveaux maximaux d'I aient été semblables à celui de 0,1 fMLP de mumol/l. La cinétique des réponses de calcium était fortement spécifique pour chaque lipide d'éther. Quand des neutrophiles avaient été traitées avec PAF ou ET-18-OCH3 et ont été plus tard stimulées par le fMLP, l'amélioration de la réponse oxydante a été notée. Ainsi, cette étude prouve qu'il y avait une association entre la capacité d'un alkylglycerol de lancer des réponses oxydantes et de calcium, indiquant des relations strictes de structure-activité pour ces lipides.