EXTRAIT DE MYRTILLE



Table des matières

image L'acide a négocié l'hydrolyse des anthocyanines de myrtille.
image Comparaison de distribution d'anthocyanine dans différentes sources de myrtille par l'électrophorèse capillaire de zone.
image Activité anticancéreuse in vitro des extraits de fruit des espèces de vaccinium.

barre

L'acide a négocié l'hydrolyse des anthocyanines de myrtille.

Ichiyanagi T, Oikawa K, Tateyama C, département de Konishi T de chimie d'hygiène, université de Niigata de pharmacie, Japon. kouji@niigata-pharm.ac.jp

Chem Pharm Taureau (Tokyo) 2001 janv. ; 49(1) : 114-7
L'hydrolyse négociée par acide des anthocyanines a été étudiée utilisant l'électrophorèse capillaire de zone (CZE). Un extrait sauvage disponible dans le commerce de myrtille (myrtille) a été dissous dans différentes concentrations de la TFA (0,1, 1, 3, 9%), puis a été soumis à la réaction de thermodecomposition à 95 degrés de C. Après la réaction, les échantillons ont été analysés par CZE. Le taux d'hydrolyse de chaque anthocyanine et la formation de l'aglycon ont été déterminés par le changement du modèle maximal des anthocyanines dans l'électrophérogramme. Chaque crête d'anthocyanine a diminué le temps conséquemment d'une mode cinétique du premier ordre. On l'a indiqué que le taux d'hydrolyse de chaque anthocyanine a été déterminé principalement par le type de sucre conjugué et pas par la structure d'aglycon. La constante de taux de l'hydrolyse d'anthocyanine était dans l'ordre suivant, arabinoside>galactoside>glucoside sans souci de la structure d'aglycon. Le comportement cinétique de cette hydrolyse d'anthocyanine ainsi que la mobilité de CZE nous a permis d'identifier une crête inconnue de CZE comme delphinidine 3-O-beta-arabinoside. À la basse concentration de TFA, la décomposition significative du noyau d'anthocyanidine s'est produite, mais l'hydrolyse de glycoside a prédominé à la concentration élevée de TFA. On l'a encore indiqué que l'aglycon sorti a réagi successivement aux produits polymères de forme à des états plus élevés de TFA.

Comparaison de distribution d'anthocyanine dans différentes sources de myrtille par l'électrophorèse capillaire de zone.

Ichiyanagi T, Tateyama C, Oikawa K, département de Konishi T de chimie d'hygiène, université de Niigata de pharmacie, Japon.

Biol Pharm Taureau 2000 avr. ; 23(4) : 492-7
La séparation électrophorétique de zone capillaire des anthocyanines de myrtille a été étudiée utilisant une solution tampon de Na-borate contenant trans-1,2-diaminocyclohexane-N, N, N, N'-tétra monohydrate d'acide acétique (CyDTA) comme amortisseur de transporteur. Les conditions de séparation ont été avec précision examinés utilisant un extrait aqueux de myrtille (type sauvage myrtille) comme échantillon de séparation qui est riche en ces type et quantité d'anthocyanines. Chaque crête séparée a été identifiée en comparant la mobilité à celle des normes d'anthocyanine après normalisation contre la mobilité du l'o-glucoside de la malvidine 3 (système mv 3-Glc) supplémentaire comme norme interne. Comme des concentrations en sel de l'amortisseur courant accru, la résolution maximale ont été nettement améliorées sur la gamme entière de la séparation, en particulier, parmi les composants rapides (glucoside de pétunidine 3, glucoside de cyanidine 3 et galactoside de malvidine 3). Inversement, la séparation maximale entre le glucoside de la pétunidine 3 et le glucoside de la péonidine 3, et entre le glucoside de la delphinidine 3 et le galactoside de la pétunidine 3, respectivement, ont été diminuées. Les anthocyanines, cependant, ont été avec succès séparées en diminuant l'amortisseur pH. La bonne séparation des anthocyanines a été finalement réalisée par le Na-borate de 30 millimètres (pH 8,78) contenant 7,5 millimètres CyDTA dans un délai de 10 mn. Dans cette condition de séparation, des anthocyanines de différentes sources de myrtille ont été analysées. Les résultats ont indiqué que les différentes sources de myrtille ont eu leurs propres modèles de distribution d'anthocyanine et montants dans les extraits, ainsi la méthode actuelle convient au contrôle de qualité des matériaux anthocyanine-contenants de nourriture.

Activité anticancéreuse in vitro des extraits de fruit des espèces de vaccinium.

Bomser J, Madhavi DL, Singletary K, département de Smith mA des sciences de l'alimentation et nutrition humaine, Université de l'Illinois, Urbana 61801, Etats-Unis.

Med de Planta 1996 juin ; 62(3) : 212-6
Des extraits de fruit de quatre espèces de vaccinium (myrtille de buissonnet, myrtille, canneberge, et airelle) ont été examinés pour les composés anticarcinogenic par une combinaison du fractionnement et l'essai in vitro de leur capacité d'induire la réductase xenobiotic de quinone d'enzymes de désintoxication de la phase II (QR) et d'empêcher l'induction du décarboxylase d'ornithine (ODC), l'enzyme taux-limiteuse dans la synthèse de polyamine, par l'acétate du myristate 13 du phorbol 12 d'instigateur de tumeur (TPA). Les extraits de brut, l'anthocyanine et les fractions de proanthocyanidin n'étaient pas très actifs dans l'induction de QR tandis que les extraits d'acétate éthylique étaient les inducteurs actifs de QR. Les concentrations exigées pour doubler l'activité de QR (indiquée CDqr) pour les extraits d'acétate éthylique de la myrtille de buissonnet, de la canneberge, de l'airelle, et de la myrtille étaient 4,2, 3,7, 1,3, et les équivalents d'acide tannique de 1,0 microgrammes (TAE), respectivement, davantage de fractionnement de l'extrait d'acétate éthylique de myrtille ont indiqué que la majorité du pouvoir d'inducteur a été contenue dans un subfraction d'hexane/chloroforme (CDqr = 0,07 microgrammes TAE). Contrairement à leurs effets sur QR, les extraits bruts de la myrtille de buissonnet, la canneberge, et l'airelle étaient les inhibiteurs actifs de l'activité d'ODC. Les concentrations de ces extraits bruts requis pour empêcher l'activité d'ODC de 50% (indiqué IC50) étaient de 8,0, 7,0, et 9,0 microgrammes de TAE, respectivement. La plus grande activité en ces extraits a semblé être contenue dans les fractions polymères de proanthocyanidin de la myrtille de buissonnet, de la canneberge, et des fruits d'airelle (IC50 = 3,0, 6,0, et 5,0 microgrammes de TAE, respectivement). Les extraits d'anthocyanidine et d'acétate éthylique des quatre espèces de vaccinium étaient les inhibiteurs inactifs ou relativement faibles de l'activité d'ODC. Ainsi, composants de la fraction d'hexane/chloroforme de la myrtille et de la fraction de proanthocyanidin de la myrtille de buissonnet, de la canneberge, et de l'activité anticarcinogenic potentielle d'objet exposé d'airelle comme évaluée par les tests de dépistage in vitro.